9
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Quelque 3.900 auteurs et illustrateurs seront présents pendant quatre jours au Salon du Livre de Paris qui ouvre ses portes vendredi. Pour la première fois, c’est un continent et non un pays qui est l’invité d’honneur de cette édition.

Plus grande manifestation littéraire de France, le salon Livre Paris est inauguré jeudi soir, avec pour la première fois un continent, l’Europe, comme invité d’honneur, dans un contexte morose pour le monde de l’édition.

Près de 4.000 auteurs présents. En 2018, pour la deuxième année consécutive, les ventes de livres ont reculé, enregistrant même la plus forte baisse depuis dix ans, constatait en février le magazine professionnel Livres Hebdo. Les premiers chiffres de l’année 2019 ne sont guère plus encourageants. Pourtant, a relevé mercredi une étude commandée par le Centre national du livre (CNL), les Français aiment la lecture et aimeraient lire davantage s’ils disposaient de plus de temps de loisirs.

Quelque 3.900 auteurs et illustrateurs seront présents pour rencontrer les visiteurs. Les amateurs de lecture pourront ainsi croiser Raphaëlle Giordano, autrice à succès de Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, Douglas Kennedy et Joann Sfar pour dédicacer Les fabuleuses aventures d’Aurore, le prix Goncourt 2018 Nicolas Mathieu, Amélie Nothomb, l’illustratrice Rebecca Dautremer ou encore l’autrice du scénario du manga Candy, Keiko Nagita.

De nombreux événements. Pour la première fois depuis la création du salon en 1981, les organisateurs ont choisi de mettre en avant un continent plutôt qu’un pays en particulier. « Ce projet inédit met en lumière le dynamisme de l’édition européenne. Le public pourra aller de découvertes en découvertes, mais aussi, à travers le regard des auteurs, se confronter aux problématiques politiques et sociales qui animent notre continent », assure le directeur du salon, Sébastien Fresneau.

À environ deux mois des élections européennes, plusieurs débats autour de l’Europe, comme « les démocraties européennes à l’épreuve du populisme » prévu samedi, auront lieu dans l’espace du salon. La scène Europe sera également l’occasion de découvrir des littératures européennes encore peu connues (comme celle du Kosovo) ou de s’intéresser à « l’Europe des polars ».

Neuf scènes pour de nombreuses conférences. Au total le salon accueillera neuf scènes dont, comme l’an dernier, une scène Polar consacrée aux littératures policières, une scène « Young Adult » (les romans destinés au 15-25 ans) et une scène consacrée à la BD, l’un des seuls secteurs de l’édition à tirer son épingle du jeu.

De nombreux éditeurs du groupe Hachette Livre (n°1 de l’édition en France) ne seront pas présents au salon dont Fayard, Grasset, JC Lattès, Stock ou encore Calmann-Lévy l’éditeur de Guillaume Musso, l’écrivain préféré des Français.

Gratuite pour les moins de 18 ans, l’entrée du Salon est de 10 euros en semaine, 12 euros le week-end ou 34 euros pour les quatre jours. Les organisateurs attendent plus de 165.000 visiteurs.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
- Publicité -
ChallengesRadio_side_ads