A 103 ans, l’écrivain Bernard Dadié met un point final à son livre de vie

14
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’écrivain ivoirien Bernard Binlin Dadié, considéré comme le père de la littérature ivoirienne, est décédé samedi à Abidjan à l’âge de 103 ans, a appris APA auprès de son entourage.

Romancier, nouvelliste, poète et dramaturge, Bernard Dadié est l’une des figures tutélaires de la littérature ivoirienne. Il a écrit plusieurs oeuvres littéraires dont des chroniques ( Un nègre à Paris, la ville où nul ne meurt), des nouvelles ( Pagne noir, les jambes du fils de Dieu), des Romans ( Climbié)…

Né en 1916 à Assinie dans le sud ivoirien, l’homme de lettres qui a marqué de son empreinte la culture ivoirienne, était également engagé politiquement dans la lutte anti antocoloniale auprès du premier président ivoirien Félix Houphouët-Boigny. L’auteur du célèbre roman autobiographique « Climbié» a été ministre de la culture en Côte d’Ivoire de 1977 à 1986 sous le régime du parti unique.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
- Publicité -
ChallengesRadio_side_ads