Breaking News :

Banques : NSIA Banque Côte d’Ivoire réalise un bénéfice de 13,617 milliards FCFA en 2019

Partage l'information pour éviter l'intox! C'est un geste d'amour.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

NSIA Banque Côte d’Ivoire, membre du groupement financier du même nom, a réalisé au terme de l’exercice 2019, un bénéfice après impôts de 13,617 milliards de FCFA (20,425 millions d’euros), ont annoncé les dirigeants de cet établissement bancaire.

Par rapport à l’exercice 2018 où il s’élevait à 12,196 milliards de FCFA, ce bénéfice connait une progression de 11,65%.

Le total bilan de la banque s’est établi à 1193,793 milliards FCFA contre 1084,734 milliards FCFA en 2018 (+10,05%).

Durant la période sous revue NSIA Banque Côte d’Ivoire a collecté  auprès de sa clientèle 753,787 milliards de FCFA contre 714,546 milliards de FCFA un an auparavant (+39,241 milliards). En retour, ses créances sur la clientèle se sont élevées à 809,906 milliards FCFA contre 736,553 milliards FCFA en 2018 (+73,353 milliards).

Les intérêts et produits assimilés ont vu leur niveau augmenter de 3,222 milliards de FCFA, passant de 65,053 milliards en 2018 à 68,275 milliards un an plus tard. De leur côté, les intérêts et charges assimilés se sont établi à 27,448 milliards contre 23,289 milliards au terme de l’exercice 2018, soit une hausse de 4,159 milliards.

Au terme de l’exercice 2019, les commissions perçues par la banque sur ses produits ont baissé de 1,785 milliard de FCFA avec une réalisation se situant à 17,749 milliards contre 19,534 milliards en 2018. En parallèle, les commissions sur les charges ont été comprimées de 1,616 milliard de FCFA à 3,313 milliards contre 4,929 milliards un an auparavant.

Le produit net bancaire de la banque s’est contracté de 4,612 milliards de FCFA, passant de 67,762 milliards de FCFA en 2018 à 63,150 milliards de FCFA en 2019.

NSIA Banque Côte d’Ivoire a relativement bien maîtrisé ses charges générales d’exploitation qui ont évolué que de 0,84% à 37,150 milliards de FCFA contre 36,846 milliards de FCFA en 2018.

Le résultat brut d’exploitation s’est replié de 21,21%, s’élevant à 19,986 milliards de FCFA au 31 décembre 2019 contre 25,368 milliards de FCFA à la même période de l’année 2018.

Durant la période sous revue, la banque a beaucoup amélioré son coût du risque qui est passé de 10,401 milliards de FCFA en 2018 à 4,728 milliards de FCFA.

Le résultat d’exploitation est apparu en légère hausse de 1,94%, s’établissant à 15,258 milliards de FCFA contre 14,967  milliards de FCFA en 2018.

Par Albert Savana

Vinkmag ad

challengesradio

Read Previous

La RDC va rembourser sa dette de 555 millions USD à Eximbank of China

Read Next

Nigéria : la banque centrale abaisse son taux directeur à son plus bas niveau depuis 5 ans