Breaking News :

Bourse et Covid-19: l’impact des quatre sorcières

Partage l'information pour éviter l'intox! C'est un geste d'amour.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Vinkmag ad

Ce vendredi 20 mars, à une journée d’horloge de l’équinoxe du printemps (moment exceptionnel où, dans notre hémisphère Nord, la trajectoire de la terre croise celle du Soleil), les Bourses majeures vivent aussi la fin de quatre contrats majeurs: les options sur indices boursiers, les contrats à terme sur indices boursiers, les options sur actions et les contrats à terme sur actions. Cette journée exceptionnelle qui se répète quatre fois dans l’année (troisième vendredi du mois de juin, de septembre et de décembre) se caractérise par une forte volatilité pour grappiller quelques points de gains et relever le cours de compensation.

A la Bourse de New York (NYSE), la dernière heure, « l’heure des sorcières » avant la clôture de la Bourse est celle qui enregistrait le plus de transactions en dépit des mesures de lissage mises en place ces dernières années. Déjà marquées par une forte volatilité due au Coronavirus, les Bourses pourraient exploser aujourd’hui.

L’annonce des mesures conjointes des grandes Banques Centrales dont la BCE (qui a mis en place un plan de rachat de 750 milliards d’euros) conjuguées à l’interdiction des ventes à découvert devraient en principe redonner de l’espoir aux gestionnaires de fonds et aux boursicoteurs qui auront fatalement les yeux rivés sur l’évolution de la plus grande pandémie mondiale depuis la grippe espagnole de 1920. En dépit des rebonds notés ici et là, beaucoup de traders, gestionnaires de fonds et opérateurs, vont solder des positions et encaisser des pertes historiques.

Par Albert Savana

Read Previous

Arc ingénierie / ICE Consulting Group de Côte d’ivoire recruté pour évaluer l’impact du projet du pont de Rosso Mauritanie-Sénégal

Read Next

Coronavirus : Amazon sous pression du gouvernement et de salariés

Most Popular