Breaking News :

BREXIT : Ce qui va changer après le 31 Janvier

Britain’s Prime Minister and Conservative party leader Boris Johnson poses after hammering a « Get Brexit Done » sign into the garden of a supporter, with a sledgehammer as he campaigns with his team in Benfleet, east of London on December 11, 2019, the final day of campaigning for the general election. – Britain will go to the polls tomorrow to vote in a pre-Christmas general election. (Photo by Ben STANSALL / POOL / AFP)

Partage l'information pour éviter l'intox! C'est un geste d'amour.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il aura fallu 1.317 jours aux Britanniques depuis le référendum du 23 juin 2016 pour faire leurs premiers pas dans le nouveau monde du Brexit qu’ils ont choisi. 1.317 jours émaillés de chaos politique, de tensions et de faux espoirs pour les uns, de lassitude et d’exaspération pour les autres, et de rebondissements en tous genres que n’aurait jamais imaginés un scénariste. Pour finalement accoucher d’un divorce douloureux.

Même si l’Union européenne perd là pour la première fois un de ses membres -important-, le basculement dans le Brexit ne va pourtant pas être immédiat et brutal dès ce 1er février. La transition va durer 11 mois et les échanges quotidiens vont continuer comme avant jusqu’à la fin de 2020, le temps pour Bruxelles et Londres de négocier leur relation future. Deuxième contributeur net au budget de l’UE, le Royaume-Uni continuera ainsi à payer sa part jusqu’à la fin de l’année, les expatriés installés de part et d’autre du Channel conserveront leurs droits de résider et de travailler dans leur pays d’accueil, et la liberté de circulation sera garantie. 

Mais dès le 1er février commence une nouvelle phase de la négociation : si les trois grands points de l’accord de divorce sont réglés (le sort de la frontière nord-irlandaise, la facture financière à payer par Londres et le sort des expatriés), l’après-Brexit est sur la table. Soit une discussion désormais entre « étrangers ».  

Le Royaume-Uni sort officiellement de l’Union européenne ce vendredi soir. L’épilogue d’un divorce douloureux, au terme de 47 années de vie commune. Et le début d’une période de grande incertitude au plan géostratégique.

Daniel Bastien

Vinkmag ad

Charles Assini BILE

Read Previous

Développement de l’industrie cotonnière : Deux accords-cadres entre les égreneurs-triturateurs et filateurs

Read Next

Croissance en France : L’Objectif fixé par Bercy déjà fragilisé