Cameroun: découvertes d’importants gisements de bauxite dans le nord du pays

18
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le géant minier australien Canyon Resources a annoncé la découverte d’importantes réserves de bauxite  dans l’exploration du projet de Minim-Martap situé dans le Nord  du  pays .

Les premiers résultats du projet d’exploration du gisement de bauxite de Minim-Martap sont plus que satisfaisants. Dans un communiqué, Cayon Resources a annoncé avoir identifié « une ressource de bauxite à très haute teneur, de près de 251 millions de tonnes sur les 550 millions de tonnes existantes du projet de classe mondiale ».

Une bonne nouvelle pour le pays non seulement parce que la moitié du gisement de ce minerai est déclaré « de très haute qualité »  mais aussi  du fait que différentes études démontrent que le Cameroun possède le deuxième plus grand gisement de bauxite en Afrique après la Guinée Conakry. D’après de fiables informations, le Cameroun dispose d’un potentiel d’environ 700 millions de tonnes reparti sur trois sites dont Minim-Martap et Ngaoundal dans la région de l’Adamaoua qui disposent d’un potentiel cumulé de près de 600 millions de tonnes, et Fongo Tongo dans la partie méridionale  avec un potentiel estimé à plus de 50 millions de tonnes. Selon les termes du communiqué, Cayon Resources affirme avoir  « identifié une ressource de bauxite à très haute teneur de près de 251 millions de tonnes sur les 550 millions de tonnes existantes du projet de classe mondiale Minim-Martap au Cameroun. Un examen détaillé de l’exploration effectué par SRK Consulting confirme que plus de la moitié de la zone forée pour les ressources en vrac contient plus de 50% d’oxyde d’aluminium (Al2O3) avec une très faible quantité de contaminants ».Le lancement de la dernière phase de recherches qui précède le développement des gisements de bauxite dans les localités de Minim-Martap et de Ngaoundal date au mois de septembre 2018, pour un financement de plus de 6 milliards de FCFA, sur une période de trois ans. Les travaux d’exploration ayant été confiés à CAMALCO, filiale locale de la compagnie minière Cayon Resources. 

En rappel, le 11 juillet 2018, le gouvernement camerounais avait signé trois licences d’exploration en faveur de la société CAMALCO au détriment de Cameroun Alumina Ltd (CAL), une joint-venture entre Hydromine (USA), Dubal Alumina (Emirats) et Hindalgo (Inde). Le gouvernement camerounais indiquait alors que CAL ne fournissait pas des garanties nécessaires pour mener à bien ce projet.

Achille Mbog Pibasso est diplômé en journalisme et en communication d’entreprise. Particulièrement intéressé par l’économie et la finance, c’est également un féru des sujets  politiques. Son expérience d’agencier lui permet de traiter de tous les sujets d’actualité.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
- Publicité -
ChallengesRadio_side_ads