Breaking News :

Économie : signature de 3 conventions entre l’Agence Française de Développement (AFD) et la Côte d’Ivoire d’un montant de 113.5 milliards

Partage l'information pour éviter l'intox! C'est un geste d'amour.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

113,5 milliards pour la réalisation de d’investissements majeurs dans le secteur des infrastructures et du développement urbain. C’est le montant des trois (03) conventions qui ont été signées entre l’Etat de Côte d’Ivoire et l’Agence Française de développement (AFD) au siège du ministère de l’économie sis au plateau immeuble ce 28 mai 2020.

La cérémonie de signature a été marquée par la présence de Gilles Huberson , ambassadeur de la France M. Emmanuel Debroise , Directeur de l’agence AFD et M. Adama Coulibaly ministre de l’économie, pour les signatures et échanges de parapheurs.

Gilles Huberson a fait comprendre à l’auditoire que « l’urgence sanitaire ne doit pas éclipser les impératifs de développement de plus long terme ». « La bonne santé économique d’un pays est un facteur essentiel de ses habitants. Et les progrès rapides de la Côte d’Ivoire en la matière en témoignent », a-t-il ajouté.

Le diplomate lèvera un coin du voile sur la situation la nature des relations entre la Côte d’Ivoire et la Franc « La France ,au moment même où l’épidémie la touchait durement ,est le premier partenaire bilatéral de la Côte d’Ivoire dans la mise en œuvre de son plan de riposte sanitaire contre la Covid-19 », a -t- il souligné.

Adama Coulibaly ,le ministre de l’économie a, à son tour, précisé que « ces financements sont destinés à l’amélioration de la mobilité urbaine à Abidjan d’un coût de 90 millions d’euros, soit environ 59 milliards de FCFA, au renforcement des services météorologiques d’un montant de 28 millions d’euros, soit 18,4 milliards de FCFA et à l’achèvement des travaux de construction et de réhabilitation d’infrastructures routières, d’un coût de 55 millions d’euros, soit 36 milliards de fcfa » .

Pour le ministre Adama, la solidité des relations Ivoiro-Française qui ne souffre d’aucune malgré le contexte sanitaire actuel; « cette cérémonie m’offre donc, à nouveau, l’opportunité de saluer l’excellente qualité de la coopération ivoiro-française qui demeure vivace, en dépit de l’urgence sanitaire mondiale liée à la maladie à coronavirus ».

MC

Vinkmag ad

challengesradio

Read Previous

Nigéria : la banque centrale abaisse son taux directeur à son plus bas niveau depuis 5 ans

Read Next

Tunisie : Hausse des prix à la consommation familiale en avril