La BCEAO et la Suisse signent un accord de financement pour une meilleure inclusion financière

33
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et la Confédération Suisse ont paraphé, ce lundi, à Dakar, au siège de la BCEAO, une convention de partenariat qui rentre dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie régionale d’inclusion financière dans l’UEMOA.

« À travers cet accord, le Gouvernement Suisse met à la disposition de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest un montant de plus de 2 milliards et démi Francs CFA. Cela avec le but de soutenir l’inclusion financière des populations dans l’UEMOA. Cette contribution est l’un des trois volets de l’appui suisse pour permettre à plus d’agriculteurs, d’éleveurs, de femmes et de jeunes, de mieux utiliser l’épargne, le crédit et les assurances », a dit Marion Weichelt Krupski, Ambassadeur de la Suisse au Sénégal, représentante la Confédération Suisse à la signature de la convention de financement.

Au total, la Suisse va apporter une contribution de plus de 5 milliards et demi de Francs CFA dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie régionale d’inclusion financière dans l’UEMOA, a fait savoir son Ambassadeur à Dakar, dans son allocution. 

Cet appui est destiné d’une part à la BCEAO et d’autre part à deux organisations à but non-lucratif : la Swiss Capacity Building Facility (SCBF) et la Social Performance Task Force (SPTF). La SCBF travaille dans la finance inclusive et la SPTF « a pour but de rendre les services financiers plus sûrs et plus avantageux pour les clients ».

Pour sa part, le Gouverneur de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest Tiémoko Meyliet Koné, après s’être félicité de la signature de cette convention, a dit son espoir d’une coopération plus florissante au grand bénéfice des populations.

« Je demeure convaincu que cet accord contribuera à inscrire résolument notre coopération dans une nouvelle dynamique, plus porteuse d’actions susceptibles de hisser davantage notre partenariat au niveau de nos ambitions, en contribuant fortement au bien-être des populations de l’Union », a expliqué Timoko Meyliet Koné.

L’inclusion financière est devenue un facteur incontournable du développement durable. Au sein de l’UEMOA, elle est appréciée comme “l’accès permanent des populations à une gamme diversifiées de produits et services financiers adaptés, à coûts abordables et utilisés de manière effective, efficace et efficiente ».

La Stratégie régionale d’inclusion financière dans l’UEMOA a pour objectif principal d’assurer, sur un horizon de 5 ans, l’accès et l’utilisation d’une gamme diversifiée de produits et services financiers adaptés et à coûts abordables à 75 % de la population adulte de l’UEMOA.

L’Ambassadeur de la Suisse appelle de ses vœux une coopération plus poussée entre son pays et la BCEAO. « Cette signature marque, nous l’espérons, le début d’une collaboration plus intense entre la BCEAO et la Suisse, notamment à travers le Comité régional de pilotage de la Stratégie d’inclusion financière », a déclaré Marion Weichelt Krupski.

MC

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
- Publicité -
ChallengesRadio_side_ads