Le Ministre Adama Koné livre les clefs du succès de la Côte d’Ivoire à une délégation du Trésor américain

21
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

🔵🌍🇨🇮Performances économiques exceptionnelles depuis 2012

Le Ministre Adama Koné livre les clefs du succès de la Côte d’Ivoire à une délégation du Trésor américain

Des objectifs de développement clairement ciblés, programmés et mis en œuvre à travers le PND, une politique macroéconomique rigoureuse, ^gestion efficiente des finances publiques, une croissance forte et soutenue, des réformes fiscales pertinentes et attrayantes , une inflation et un endettement maîtrisés et un programme social du Gouvernement pour rendre la croissance encore plus inclusive. Tous ces indicateurs ont été passés en revue par Ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, pour expliquer les clefs des performances économiques de la Côte d’Ivoire lors d’une audience qu’il a accordée à une délégation du Département du Trésor américain ce jeudi 18 avril 2019 à son cabinet sis à l’immeuble Sciam au Plateau.

Au nom de sa délégation, Geoffroy Okamoto, Sous-Secrétaire par intérim chargé de la finance internationale et du développement au Département du Trésor américain, a indiqué être venu rencontrer le Ministre Adama Koné pour « comprendre » le fort taux de croissance de la Côte d’Ivoire et les réformes à la base de ses performances économiques. Non sans omettre de remercier le Gouvernement ivoirien pour son soutien dans le cadre de la tenue des assises du sommet régional ouest africain de l’ « Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (We-Fi) » organisées le mercredi 17 avril 2019 à Abidjan.

Concernant la bonne santé de l’économie de la Côte d’Ivoire, le Ministre de l’Economie et des Finances a rappelé que le pays réalise depuis 2012 une croissance économique moyenne de 7% confirmée par toutes les institutions financières internationales (Banque mondiale, FMI, etc.).

« Pour l’année 2018, nous avons reçu une mission d’évaluation du FMI qui a estimé que notre taux de croissance est à 7,4%. Elle a confirmé que les perspectives économiques sont favorables car notre taux de croissance en 2019 et 2020 devrait être supérieur à 7%. Ceci est dû à notre politique de diversification de l’économie. Dans le chemin de la diversification, nous avons choisi de faire du secteur privé le moteur de la croissance. (…) Les investissements réalisés par le secteur privé en 2018 sont estimés à 13,8% du PIB. En 2019, nous prévoyons 15,2% du PIB et en 2020, nous estimons cela à 16%. Donc, le secteur privé va tirer profit des différents engagements que nous avons pris dans le cadre du compact avec l’Afrique du G20, du MCC et du CDD », a-t-il expliqué.

Le Ministre Adama Koné a, également, fait savoir qu’en matière de réformes, la Côte d’Ivoire a une pression fiscale de 16,2% qui passera en 2019 à 16,7, en vue d’optimiser les recettes fiscales.

« En matière de paiement d’impôts, il faut aller progressivement pour ne pas casser la machine. (…) Dans cette méthodologie, nous avons choisi de travailler sur l’administration fiscale des loyers et l’élargissement de l’assiette fiscale. Dans les réformes également, nous avons choisi de réduire progressivement l’exonération fiscale pour permettre à tout le monde de payer les impôts. L’une des réformes est l’identifiant unique pour tous les contribuables. Au titre des reformes on peut citer également la dématérialisation et la numérisation des procédures, de sorte que depuis quelques mois déjà, le paiement des impôts se fait en ligne.Nous avons également engagé la lutte contre les flux financiers illicites, ainsi que le transfert de bénéfices illicites », a justifié le Ministre de l’Economie et des Finances.
Pour lui, il était par ailleurs important de souligner que dans le cadre de son développement, la Côte d’Ivoire a fait en sorte que son endettement soit modéré. A ce sujet, il a précisé que le ratio de la dette ivoirienne est à fin 2018 de 48,6% du PIB contre une norme de 70% dans la zone de l’UEMOA.

Le Ministre de l’Economie et des Finances n’a, en outre, pas manqué d’informer ses hôtes que le Gouvernement ivoirien a placé l’année 2019 sous le sceau du social avec notamment la mise en place de la Couverture Maladie Universelle (CMU). Il a saisi l’occasion pour plaider en faveur d’un appui des Etats-Unis dans la transformation des produits agricoles de la Côte d’Ivoire, vu le niveau poussé d’industrialisation du pays de l’Oncle Sam.
A propos de la tenue sur le sol ivoirien des assises du sommet régional ouest-africain du We-Fi dont le chef de la délégation américaine a assuré la présidence du comité d’organisation, le Ministre Adama Koné a relevé que l’engouement autour de cet événement est « une manifestation de l’hospitalité » de la Côte d’Ivoire. « La question de la Femme est une grosse préoccupation et une priorité pour le Gouvernement. Il faut permettre aux femmes de jouer pleinement leur rôle dans la construction du pays, de sorte qu’elles soient présentes dans tous les secteurs d’activités », a souhaité le Ministre Adama Koné.
Notons que Geoffroy Okamoto était en compagnie de Colin Mahoney, Conseiller technique au Département américain du Trésor ; Catherine Rand, Conseillère du Trésor américain à la BAD ; Steven Dowd, Directeur exécutif du Bureau américain à la BAD ; et Jeremy Chen, responsable économique à l’ambassade des Etats-Unis.

SOURCE : SERCOM MEF

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
- Publicité -
ChallengesRadio_side_ads