Breaking News :

Le Rwanda de Paul Kagamé va connaître sa plus faible croissance depuis le génocide

Partage l'information pour éviter l'intox! C'est un geste d'amour.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

(1 Dollar américain USD égal 939,78 Franc Rwandais-RWF). Le Rwanda va connaitre sa plus faible croissance depuis le génocide de 1994 qui a vu plus de 1 million de personnes mourir sous la machette en l’espace de 100 jours. Sous l’effet du coronavirus, le taux de croissance pour l’exercice 2020 sera de 2% contre 9,1% en 2019, a déclaré le ministre des Finances, Uzziel Ndajigimana, précisant que l’activité économique reprendrait en 2021 avec un rebond de 6,3% et 8% en 2022.

L’activité économique sera considérablement affectée par la crise sanitaire du Covid-19. Les secteurs du tourisme et de l’hôtellerie vont se contracter de 30% tandis que le transport limitera la casse (-1,9%). Cela, alors que l’Agriculture, l’Industrie et certains services se montrent plus résilients. Ainsi, le secteur primaire augmentera sa croissance de 4% en 2020 contre 17% une année plus tôt. Les services croîtront de 1% contre 8% en 2019.

Pour atténuer les effets négatifs liés au COVID-19, les autorités vont procéder à une augmentation du budget national de l’ordre de 7,5% au cours de l’exercice 2020/21. Ainsi, la masse atteindre 3 245 milliards de francs rwandais (3,43 milliards de dollars). Les donateurs financeront 15,2% du budget, le reste provenant des revenus et de la dette.

Le pays des Mille Collines va également emprunter à l’étranger 783,4 milliards de francs, soit un peu plus de 800 millions de dollars (pas de détails sur la nature des emprunts). À noter que le Fonds monétaire international (FMI) a accordé en avril dernier à Kigali un financement d’urgence de 109,4 millions de dollars pour lutter contre le coronavirus.

Par Ibrahima Jr Dia

Vinkmag ad

challengesradio

Read Previous

Pétrole et gaz en Mauritanie: derrière l’”opération” Serval

Read Next

La population bancarisée européenne atteint 400 millions, l’Allemagne et le Royaume-Uni en tête