Breaking News :

Pétrole: Saudi Aramco va distribuer 75 milliards de dollars de dividendes (un record

Partage l'information pour éviter l'intox! C'est un geste d'amour.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Introduite en Bourse le 11 décembre 2019, avec une levée record de 29,4 milliards de dollars par la vente de quelque 1,75% de ses parts sur le marché financier local, Saudi Aramco était attendue des analystes et journalistes de la presse financière dans un contexte de bras de fer entre l’Arabie Saoudite et la Russie et de propagation de l’épidémie du nouveau coronavirus covid-19.

Les résultats de la firme saoudienne, dévoilés le 15 mars 2020 pour la première fois, font état d’une chute du résultat net de l’ordre de 21% en 2019 à 330,69 milliards de riyals (88,1 milliards de dollars) par rapport au bénéfice net de 111,1 milliards de dollars de 2018. Malgré la baisse de ses bénéfices, Saudi Aramco conserve le titre de société la plus rentable du monde, dépassant le géant technologique Apple, qui a enregistré un bénéfice net de 55 milliards de dollars au cours de son dernier exercice.

En dépit de la chute des cours du brut, Saudi Aramco a annoncé son intention de donner au moins 75 milliards de dollars aux actionnaires cette année. La plus grande entreprise du monde en valeur de marché (1550 milliards de dollars de capitalisation), versera des dividendes sur une base trimestrielle, a-t-elle déclaré dans ses résultats financiers 2019 publiés dimanche.

Le conglomérat pétrolier et gazier de l’État saoudien a déclaré qu’il réduirait ses dépenses en 2020 en réponse à la baisse des prix du pétrole, mais augmenterait les dividendes en espèces. Cette dernière décision est interprétée comme un geste pour apaiser les actionnaires individuels mécontents qui ont vu la valeur des actions de Saudi Aramco s’effondrer ces dernières semaines. Le titre Aramco avait chuté de 12,1% la semaine dernière. La valorisation de l’entreprise avait également perdu 600 milliards de dollars, sa capitalisation boursière atteignant environ 1.440 milliards de dollars.

La société a attribué la baisse du bénéfice net à la baisse des prix du brut et à la baisse des volumes de production associés aux accords OPEP + ainsi qu’à la baisse des marges de raffinage et de produits chimiques et à une charge de 1,6 milliard de dollars impliquant la filiale Sadara Chemical Company.

En 2019, Saudi Aramco est restée l’un des plus grands producteurs mondiaux de pétrole brut avec une production totale moyenne d’hydrocarbures de 13,2 millions de barils par jour d’équivalent pétrole. Les réserves totales d’hydrocarbures de Saudi Aramco en 2019 dans le cadre de l’accord de concession s’élevaient à 258,6 milliards de barils d’équivalent pétrole, contre 256,9 milliards de bep en 2018.

Vinkmag ad

challengesradio

Read Previous

La menace de sanctions internationales plane sur la Guinée

Read Next

Banques : BOA Mali accuse une grosse perte de 7 milliards