Sécurité maritime : Abidjan et Washington lancent une opération militaire conjointe dans les eaux ivoiriennes

107
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La marine ivoirienne et un détachement de la garde côtière des Etats-Unis ont lancé ce lundi 20 août 2018 en Côte d’Ivoire une opération militaire conjointe de sécurité maritime, a-t-on appris des sources officielles. Dénommée «Join Chain Rain», l’opération est destinée à prévenir et réprimer les actes de criminalité maritime dans les eaux ivoiriennes.

La coopération militaire entre la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis d’Amérique se porte bien. Une opération militaire conjointe a été lancée par la marine ivoirienne et un détachement de la garde côtière étatsunienne ce lundi. Dénommée «Join Chain Rain», il s’agit d’une «opération réelle et non un simple exercice». Le gouvernement ivoirien a précisé que la manœuvre militaire prendra fin le 31 août et a pour missions de «prévenir et réprimer les actes de criminalité maritime» dans les eaux territoriales de la Côte d’Ivoire, mais également de mettre en œuvre, pour la première fois grâce à l’apport des Etats-Unis, toute la chaîne nationale de lutte contre la criminalité maritime.

Notons que cette nouvelle opération s’inscrit dans le cadre du Partenariat pour l’application de la loi maritime en Afrique (Africa maritime law enforcement partnership, AMLEP). Il s’agit d’un programme global de protection maritime entre l’Afrique de l’Ouest et les Etats-Unis visant à contrôler l’immigration clandestine, ainsi que la pêche et le trafic illicites.

L’objectif est d’amplifier la sécurisation des domaines maritimes nationaux des pays du golfe de Guinée, à travers des opérations militaires conjointes annuelles. Pour rappel, l’AMLEP a été mis en place depuis 2005.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
- Publicité -
ChallengesRadio_side_ads