Un Atelier de Planification du projet de Coopération Sud-Sud en matière Migration s’est tenu le 30 avril 2019 à Abidjan (Côte d’Ivoire).

21
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Co-financé par le fonds fiduciaire d’urgence de l’Union Européenne pour l’Afrique et le Ministère fédéral Allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ), ce projet a pour objectif de soutenir et de renforcer la coopération et le dialogue entre les pays partenaires (le Maroc, le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Mali), d’un côté, et les partenaires internationaux impliqués dans le projet, d’un autre côté. Il vise également à contribuer à la mise en œuvre d’actions conjointes dans les domaines « migration et développement », « accès aux droits des migrants » et « mobilité sud-sud ».

Le programme de l’Atelier, qui a connu la présence de M. Konate Issiaka, Directeur Général des Ivoiriens de l’Extérieur au Ministère de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur (DGIE), de M. Imad Eddine El Kadiri Boutchich, représentant du Ministère Délégué auprès du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration (MDCMREAM), de Monsieur Laurent d’Ersu, chef de la section politique de l’Union européenne en Côte d’Ivoire et de Mme Elena Molina-Ruz, Chargée de projets de coopération à l’Ambassade d’Allemagne – Deutsche Botschaft Abidjan a concerné des présentations sur les axes stratégiques d’intervention dans le but de dégager les priorités concertées dans le domaine de la migration entre la Côte d’Ivoire et le Maroc, et également le Sénégal et le Mali.

La présence historique et croissante des diasporas respectives au Maroc et dans des pays d’Afrique de l’Ouest implique des collaborations bilatérales et multilatérales renforcées entre ces pays dont les expériences en la matière représentent un important potentiel d’apprentissage mutuel en matière de migration.

Forts de ce constat, le Maroc, la Côte d’Ivoire, le Mali et le Sénégal ont décidé d’unir leurs efforts pour apporter des réponses concrètes et pertinentes aux différents défis que représente la mobilité transnationale et la gouvernance des questions de la migration entre ces pays.

Aussi, pour favoriser ces échanges, les transferts de bonnes pratiques et d’expériences dans les domaines de la gestion des communautés résidantes à l’étranger, le Maroc et le Côte d’Ivoire ont-ils signé, à Marrakech, en janvier 2015 un Mémorandum d’entente.

C’est dans ce contexte qu’intervient, sur une période de trois années, l’Action de Coopération Sud-Sud en matière de migration. Elle vise à renforcer la capacité des autorités compétentes de la Côte- d’Ivoire et du Maroc dans la gestion et la gouvernance de la migration par une coopération renforcée entre ces deux pays.

Elle est un élément constitutif d’un système régional de la gouvernance de la migration entre le Maroc et la Côte d’Ivoire, le Mali et le Sénégal.

Au cours de cette journée, les différents intervenants et participants ont pu confirmer les principaux axes d’intervention qui seront développés à travers l’opérationnalisation du Mémorandum d’entente signé entre les deux pays, s’informer sur les modalités de mise en œuvre de l’Action de Coopération Sud-Sud et échanger sur des projets développés en Côte d’Ivoire dans le domaine de la migration.

Des ateliers similaires se sont tenus à Dakar (Sénégal) et Bamako (Mali) dans le même mois avec les autorités nationales compétentes de ces pays et leurs homologues marocains et ivoiriens. Ces ateliers permettront de mettre en évidence des synergies Sud-Sud à Rabat (Maroc) en juin 2019, à l’occasion de l’Atelier de lancement de l’Action de Coopération Sud-Sud en matière de migration.

R. K.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
- Publicité -
ChallengesRadio_side_ads